Une drôle de commémoration!

Pour le 50e anniversaire de la crise d’Octobre, l’organisation Jeunesse Debout (scission gauchiste du PCR) organise une manifestation de commémoration du FLQ. Jusque là, tout va bien. Le problème survient lorsqu’on lit les prises de positions de Jeunesse Debout sur la question nationale :

« Quant à la situation du Québec, bien que la nation québécoise soit une nation historiquement opprimée, elle affiche de plus en plus les caractéristiques d’une nation impérialiste. Cependant, la distinction nationale du peuple québécois demeure une contradiction réelle à résoudre dans la construction de l’unité prolétarienne au Canada. » (1)

Nous avons déjà dénoncé ce genre de positions révisionnistes dans plusieurs de nos articles(2). Ceci n’est ni plus ni moins qu’une version remâchée des positions du PCR, en moins incisif. Plutôt que d’affirmer la stricte nécessité de maintenir la chimère de l’unité du prolétariat canadien par une opposition à l’indépendance, on dit qu’on doit résoudre la question nationale du Québec pour assurer le maintient de l’unité du prolétariat canadien. Bonnet blanc, blanc bonnet. Et il a fallu une scission pour bouger aussi peu sur le plan théorique !

La récupération du FLQ par Jeunesse Debout révèle la nature opportuniste de cette organisation, à l’image des trotskistes des années 60 au Québec qui tentaient de gruger les éléments révolutionnaires du mouvement national sans être eux-mêmes engagés sincèrement dans le mouvement de libération du Québec. Le camarade François Mario Bachand nous a mis en garde contre de tels éléments infiltrés au Québec, et comment l’on doit leur faire barrage. Aucune collaboration avec les opportunistes, les trotskistes et les colonialistes. L’unité du mouvement révolutionnaire ne pourra se faire qu’avec la reconnaissance de l’indépendance nationale comme nécessité à la révolution mondiale et comme lutte d’avant-garde contre l’impérialisme canadien et américain.

L’opportunisme de Jeunesse Debout est d’une vulgarité sans nom. D’un côté on encense le FLQ comme des héros, on récupère les mots d’ordre de Feu sur l’Amérique du camarade Charles Gagnon, mais de l’autre on évacue quasiment tout le contenu idéologique de leur action. La dialectique indépendance-socialisme, qui est le cœur même du FLQ, son fondement indiscutable, est abandonnée. On revendique le contenant sans revendiquer le contenu.

Les gauchistes, incapables de poser leur action dans une continuité historique enracinée et conséquente, vont en donner l’illusion en s’appropriant l’image felquiste sans son apport idéologique. Jeunesse Debout fait d’elle-même une coquille vide, un PCR remanié, qui fait semblant d’être sympathique aux forces indépendantistes pour mieux les affaiblir.

Au contraire de ces tentatives de récupérations vulgaires, nous devons réaffirmer la nécessité de l’indépendance nationale sous l’impulsion de la classe ouvrière, rappeler l’héritage révolutionnaire du FLQ non pas comme un bibelot décoratif, mais comme une arme idéologique que l’on brandit dans la lutte actuelle sous les mots d’ordre de socialisme et d’indépendance.

Ne nous laissons pas manipuler, faisons barrage aux opportunistes de gauche qui gangrènent le mouvement révolutionnaire et de libération nationale!

LA PATRIE OU LA MORT

-David Savard

1.https://pouvoirpopulaire.wordpress.com/principes-fondateurs/ 2.https://lepartisanquebecois.wordpress.com/2020/05/30/analyse-materialiste-historique-iv-le-quebec-present-futur-de-son-passe/ https://lepartisanquebecois.wordpress.com/2019/06/12/lattitude-des-communistes-revolutionnaires-face-a-la-question-nationale/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.